Le développement résidentiel au Québec

Au cours des dernières années, le développement résidentiel a connu une croissance fulgurante dans la Belle Province. Plusieurs régions et municipalités ont en effet vu leur nombre de constructions résidentielles augmenter – toutes catégories confondues – si  bien que plusieurs d’entre elles font désormais compétition aux traditionnelles banlieues de Laval et de Longueuil, jadis considérées comme des agglomérations de choix pour s’établir en famille.

C’est le cas de moult municipalités de la Rive-Nord et de la Rive-Sud de Montréal, qui ont vu leur nombre de propriétés, maisons multifamiliales, condos et autres, exploser au cours de la dernière décennie. Ce boom résidentiel s’explique en partie par la proximité de ces secteurs aux services et aux axes routiers, la qualité des milieux de vie qu’ils offrent désormais à leurs résidents et la qualité de leurs sols et de leurs terrains.

Les constructions et leur environnement

Ce ne sont pas toutes les régions qui sont propices au développement résidentiel. Dépendamment de leur environnement, certains secteurs sont plus favorables que d’autres à l’établissement de milieux de vie résidentiels.

C’est sans contredit en terrain stable que le développement résidentiel est le plus approprié, puisque ce type de relief est le plus efficace pour soutenir les structures et les fondations des habitations. Il est donc recommandé de procéder à des travaux de terrassement si vous désirez faire construire une maison en terrain instable.

Toutefois, d’autres types de terrains sont très en demande pour le développement résidentiel. C’est le cas des étendues de terre montagneuses ou en pente qui sont des endroits de prédilection pour  y ériger des chalets ou des maisons, notamment en raison de la vue prenante sur la nature qu’elles offrent à leurs habitants.

La région administrative des Laurentides, située au nord de Montréal, en est un très bon exemple. À cause de son relief tantôt plat, tantôt montagneux, la région est idéale pour tout type de construction. On y retrouve plusieurs styles d’habitations, que ce soit des chalets en montagne à Mont-Tremblant, Sainte-Adèle ou Morin-Heights, ou des maisons de ville et unifamiliales en terrain plat dans les municipalités de Mirabel et de Saint-Jérôme.

Les Laurentides sont d’ailleurs une région en pleine expansion au niveau du développement résidentiel. Les investisseurs et acheteurs en quête de calme et de tranquillité y trouveront leur compte, puisque plusieurs lots de maisons et de condos neufs dans les 72 municipalités des Laurentides sont présentement à vendre ou en construction.

Léger ralentissement en 2014

En dépit des analyses des experts, qui prévoient un léger ralentissement du marché de l’habitation au Québec en 2014, notamment en raison de la progression démographique et plus particulièrement de la hausse du bilan migratoire régional qui favorise la recherche de logements locatifs, on continue pas moins d’observer une forte demande dans le domaine du développement résidentiel en région dans la province.

Du côté du sud-ouest du Québec, par exemple, on retrouve quantité de terrains vierges ou boisés à vendre en Montérégie et dans plusieurs autres régions qui n’attendent que de trouver preneur.

 

Restez connecté pour en savoir plus sur la progression du marché de l’habitation au Québec en suivant ce blogue.


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *