Les hypothèques inversées vont prendre du galop

« La proportion de personnes âgées va croître plus rapidement dans les années à venir comme la première génération des baby-boomers qui atteignent maintenant l’âge de 65 ans »
–Statistique Canada

Ce qui nous amène à une question cruciale: Avec tant de Canadiens sur le point de prendre leur retraite, combien d’entre eux sont bien préparés financièrement pour les années à venir? Pour certains, les investissements et une planification d’une retraite prudente et intelligente sont la solution pour être bien équipés pour l’avenir. Malheureusement, ce ne sera pas la réalité pour beaucoup qui auront besoin de trouver des sources de revenu alternatives. C’est là que les prêts hypothécaires inversés peuvent vous aider.

iamge

À propos des prêts hypothécaires inversés
Dans un prêt hypothécaire conventionnel, une personne emprunte de l’argent à la banque pour devenir propriétaire, puis verse progressivement le prêt. Avec un prêt hypothécaire inversé, le prêteur avance au propriétaire un montant en espèces en échange d’une partie du capital qu’ils ont dans leur maison. Donc, avec un prêt hypothécaire ordinaire, les flux de trésorerie vont du propriétaire de la maison vers le prêteur, et avec un prêt hypothécaire inversé, les flux de trésorerie du prêteur retournent au propriétaire de la maison. Par conséquent, le principe de l’hypothèque inversée va au fil du temps, plutôt que vers le bas comme c’est le cas avec un prêt hypothécaire ordinaire. Dans les deux cas, l’hypothèque est garantie par la valeur des capitaux propres de la maison définis comme suit:
Valeur de la maison – solde hypothécaire impayé = équité de la maison

Un prêt hypothécaire inversé est rétro-financé lorsque l’hypothèque paie l’argent du propriétaire. Parfois considéré comme un prêt hypothécaire de conversion sur valeur domiciliaire, un prêt hypothécaire inversé est surtout émis par la Société canadienne du programme de revenu résidentiel (CHIP). [2] Selon James Laird des Hypothèques TNM : ‘’Dans un prêt hypothécaire inversé, vous vendez lentement votre maison à la banque. C’est donc l’opposé d’un prêt hypothécaire ordinaire. Au lieu de payer la banque, la banque vous paie. Dans un prêt hypothécaire ordinaire, vous payez en espèces le prêteur pour la propriété d’une maison, mais dans un prêt hypothécaire inversé, le prêteur vous paie comptant pour la propriété. »

Dans un prêt hypothécaire inversé, le propriétaire ne fait pas les paiements hypothécaires, mais plutôt, l’intérêt sur son prêt hypothécaire inversé s’accumule alors que le capital propre diminue au fil du temps. Si la maison est vendue, l’emprunteur est responsable de rembourser le prêt et le montant total des intérêts qui se sont accumulés.

Aussi, bien que les propriétaires renoncent à l’équité de leur maison, ils maintiennent toujours le titre de leur domicile et sont responsables de la propriété, y compris du paiement des impôts.

Qui aurait besoin d’un prêt hypothécaire inversé?
Un prêt hypothécaire inversé permet aux propriétaires âgés d’obtenir de l’argent, sans avoir à vendre leur plus grand atout – qui est généralement leur maison. Il peut être utilisé comme un plan de financement pour les retraités qui se retrouvent avec une maison dispendieuse mais en manque d’argent liquide. L’emprunteur peut choisir comment il veut recevoir le paiement de l’hypothèque inversée. Il y a donc trois options possibles:

1) Recevoir un montant forfaitaire
2) Des mensualités simuler un revenu régulier
3) Une combinaison des deux premières options
Pour être admissibles, les propriétaires doivent avoir au moins 55 ans.

Quels sont les avantages d’un prêt hypothécaire inversé?
■ Un prêt hypothécaire inversé est différent d’un prêt typique car il ne nécessite pas de paiements réguliers (versements hypothécaires) à effectuer sur le prêt.
■ La capacité de «retirer» de la trésorerie de la valeur de votre maison sans avoir à la vendre.
■ Le paiement de l’hypothèque inversée est entièrement libre d’impôt.
■ L’argent de l’hypothèque ne réduit pas votre admissibilité vis-à-vis de la sécurité de vieillesse (SV) ou le Supplément de revenu garanti (SRG).

Quels sont les inconvénients d’un prêt hypothécaire inversé?
■ Les prêts hypothécaires inversés ont des taux d’intérêt plus élevés par rapport aux taux hypothécaires typiques ou des lignes de crédit hypothécaire.
■ Les différents coûts associés au processus comprennent:
i. Frais d’évaluation: 175 $ à 400 $
ii. Frais Légal: 300 $ à 600 $
iii. Frais administratif: 795 $ à $ 1495 (en fonction de la durée du prêt hypothécaire inversé) *
■ Lors de votre décès, votre succession est responsable des coûts, ce qui pourrait laisser très peu à vos bénéficiaires.
■ Il existe un risque si le temps nécessaire pour régler une succession dépasse le temps nécessaire pour rembourser le prêt hypothécaire inversé.
■ La valeur nette de votre maison diminue au fil du temps, tandis que l’intérêt sur le prêt hypothécaire inversé s’accumule.
* Notez que les frais de clôture et les frais administratifs seront déduits des fonds qui vous seront déboursés, c’est-à-dire que vous n’aurez pas à payer « de votre poche ».

Les Chiffres
Selon les statistiques fournies par la Banque« HomEquity», l’âge du demandeur moyen est d’environ 72 ans et il emprunte en moyenne 36 % de la valeur nette de sa maison. Après la vente de la maison et le paiement du prêt hypothécaire inversé, le montant moyen des capitaux propres est proche de 50 %.

Admissibilité à un prêt hypothécaire inversé
Au Canada, la qualification pour un prêt hypothécaire inversé est différente de celle d’une hypothèque conventionnelle. La CHIP exigera probablement aux propriétaires de payer leurs autres dettes avant de commencer le processus. En outre, le revenu n’est pas pris en compte lors du processus de qualification. Les propriétaires qui envisagent ce type de prêt devraient se réunir avec des conseillers financiers et des conseillers juridiques.

Étapes à suivre pour acquérir un prêt hypothécaire inversé
1. Demander un devis en ligne ou composez le 1 866 522 2447 pour parler à un représentant en plans de revenu résidentiel CHIP à mettre en place une réunion.
2. Vous aurez à remplir une demande et obtenir une évaluation indépendante de votre maison.
3. Une fois l’évaluation reçue, une réunion avec votre banque sera organisée pour confirmer le montant exact d’argent auquel vous êtes qualifiés.

Chaque cas est déterminé individuellement en fonction de l’âge, du sexe, de la valeur estimative de la maison, du type de maison et de l’emplacement géographique. Voici un exemple sur le montant de trésorerie qui pourrait être basé sur l’outil d’éligibilité CHIP:

Un homme et une femme de 65 ans, conjoints, qui habitent dans une maison de 350,000 $ à Markham, en Ontario et dont la dette est de 50,000 $ sont admissibles à une avance de trésorerie de 65,995 $ à $ 73,485 qui pourrait être reçue en somme forfaitaire complète ou distribuée sur une base mensuelle.

D’autres options
Une stratégie de refinancement hypothécaire est également une option viable. «Les personnes âgées propriétaires peuvent également envisager la création d’une ligne de crédit domiciliaire (HELOC), qui vous permet de retirer des fonds sur une base régulière jusqu’à ce que la limite de la ligne de crédit domiciliaire soit atteinte. L’avantage de cette stratégie est que son taux d’intérêt est plus faible, mais les inconvénients sont que ces derniers sont plus difficiles d’accès et que le paiement n’est pas fixé de sorte qu’une stricte budgétisation soit nécessaire », affirme M. Laird.

Il y a aussi une alternative pour les propriétaires qui peuvent vendre leur maison pour en acheter une moins coûteuse, et ainsi encaisser un peu d’argent.

Les personnes âgées devraient parler à un courtier hypothécaire au Québec ainsi qu’à un conseiller financier afin de savoir laquelle de ces stratégies est la plus appropriée à leur situation unique.


Laissez-nous un commentaire!

1 commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *