Être écologique au quotidien

Être écologique au quotidien

Adopter un mode de vie écologique

Par souci d’écologie, certains propriétaires ont décidé de vivre reclus, loin de tout ce qui génère les gaz à effet de serre. Sans avoir à vivre reclus, on peut adopter un mode de vie écologique dans notre vie citoyenne et sociale de tous les jours en se conformant à certaines normes en termes de consommations en énergies et en adoptant les pratiques telles que le recyclage des déchets ménagers et de constructions.

Alterner les moyens de transports

Adopter un moyen de transport autre que la voiture est un des gestes à garder en mémoire quand on adopte le style de vie écologique. En préférant prendre un des transports en commun de la commune ou en alternant le ramassage des enfants, on peut considérablement réduire les consommations de carburants et, par conséquent, économiser sur le budget déplacement d’un foyer (non-négligeable).

Réduire ses dépenses et ses consommations en énergie

Globalement, les réductions de dépenses se font à la maison bien que certaines peuvent être effectuées au travail également. Toutes les personnes usager de l’électroménager et des systèmes de chauffage s’accordent sur le fait qu’il faut réduire les factures mensuelles qui ne cessent d’augmenter ces dernières années. En attendant la bonne volonté des patrons distributeurs, on peut déjà réduire sa propre consommation en isolant ses murs, ses combles ou son sol, en économisant sur les combustibles de chauffage et tellement d’autres gestes simples.

Recycler

Selon les termes de la nouvelle loi sur la transition énergétique adoptée par l’Assemblée nationale sur proposition du ministère de l’Écologie, une filière des sacs biodégradables sera créée avec l’interdiction des sacs plastiques non recyclables aux caisses à partir du 1er janvier 2016. Il importe aux usagers d’apprendre à réutiliser ces sacs recyclables ou les confier aux personnes compétentes en la matière. On peut également recycler les restes ménagers biodégradables en créant son propre compost. Certains illuminés savent faire du compost avec toutes les sortes de matières organiques, on se contentera de recycler les épluchures de pommes de terre, les peaux d’orange et tout ce qui est restes de dîners en putréfaction.

 

 


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *