Métier de la construction : Mécanicien d’ascenseur

Description du métier

• Installe, répare, modernise et entretient des systèmes de déplacement mécanisés, tels que les ascenseurs à traction et hydrauliques, les escaliers mécaniques et les tapis roulants, selon les exigences des normes en vigueur.

 

Habiletés et intérêts 

• Acquérir des connaissances liées aux techniques d’assemblage, à l’électronique, à l’électricité, à l’hydraulique, à la mécanique, à l’instrumentation et à l’interprétation des normes applicables

• Être autonome et minutieux

• Faire preuve d’éthique professionnelle

• Être capable d’analyser différents systèmes et de travailler en équipe, en hauteur et dans des espaces restreints

• Avoir une bonne coordination et une bonne condition physique

Perspectives d’emploi

• En 2010, on comptait 931 mécaniciens d’ascenseur, dont le tiers était des apprentis. Ces salariés travaillent pour 75 employeurs, mais une douzaine d’entre eux réalisent plus de 80 % du travail.

• L’activité des mécaniciens d’ascenseur se concentre presque exclusivement dans le secteur institutionnel et commercial, où le volume de travail restera élevé. Leur travail est peu saisonnier, ce qui leur permet d’atteindre la moyenne annuelle d’heures travaillées la plus élevée de tous les métiers.

• En 2010, on recensait 48 entrées de nouveaux apprentis, dont plus du tiers étaient des diplômés. Dès la première année de travail, les apprentis gagnent un salaire moyen de plus de 32 000 $, tandis que le revenu annuel moyen des compagnons travaillant au moins 500 heures peut s’élever à 78 900 $. Il s’agit du deuxième meilleur salaire moyen de tous les métiers de la construction.

• Les perspectives d’emploi sont bonnes, pour les mécaniciens d’ascenseur, malgré la bonne disponibilité actuelle des travailleurs, car la demande augmentera au cours des prochaines années. En outre, les finissants se placent très bien, dans ce métier.

• Pour devenir compagnon, l’apprenti doit accumuler 10 000 heures de travail (y compris les heures de formation) et réussir l’examen du métier de la CCQ.

 

Source : http://www.ccq.org/H_Metiers.aspx?sc_lang=fr-CA&profil=GrandPublic

Lisez la fiche complète du métier de mécanicien d’ascenseur 


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *