Les différents types d’isolant pouvant être utilisés pour des travaux de rénovation

Isolant thermique lors de rénovation

Qui dit rénovation dit également choix des matériaux. Aujourd’hui, l’isolation thermique et acoustique fait partie des rénovations les plus courantes.

En effet, une bonne isolation facilite les économies d’énergie et la réduction de la facture de chauffage tout en permettant d’obtenir des aides financières pour réaliser ces travaux.
Néanmoins, une fois la décision prise, il faut encore savoir vers quel type d’isolant se diriger.

Trois types d’isolant

On dénombre trois catégories distinctes d’isolants à l’heure actuelle:

  • isolants thermiquesLes isolants naturels. Comme le lin, le chanvre, le coton, la laine et les plumes. Mais aussi les isolants recyclés à base de cellulose et de textile
  • Les isolants minéraux. Tels que le verre cellulaire, la perlite, la vermiculite et l’argile expansée. On peut également y ajouter les isolants produits à partir de matériaux d’origine minérale comme la laine de roche et la laine de verre.
  • Les isolants synthétiques. On nomme ainsi la mousse de polyuréthanne, la mousse de polyisocyanurate, la mousse de polystyrène expansé ou celle qui est extrudée ainsi que la mousse phénolique.

Chacun de ces isolants a ses inconvénients et ses avantages. Selon ce que vous recherchez, l’un ou l’autre de ceux-ci répondra à vos besoins.

Choisir le prix avec l’isolant le moins onéreux

Si vous cherchez avant tout à trouver l’isolant le moins cher, vous pouvez vous orienter vers la laine de verre.
Néanmoins, pour un prix encore inférieur, vous pouvez choisir un isolant naturel: la paille! En effet, pour un coût au m² inférieur à celui de la laine de verre, cet isolant remporte la palme du matériau le moins onéreux! Comptez moins de 10 euros par m².

Préférer l’objectif qualité prix

Néanmoins, l’idéal est d’opter pour le meilleur isolant en tenant compte du rapport qualité prix.
Un tableau réalisé par Quelle Énergie permet de les comparer les uns aux autres avant de faire son choix.

On note ainsi que la laine de verre et celle de roche sont incombustibles. Elles sont donc sécurisantes pour les familles souhaitant isoler leurs demeures familiales. Leurs prix sont également très économiques, cependant il ne s’agit pas de matériaux très écologiques.

À l’inverse, le polystyrène, en plus d’être synthétique et non écologique, se révèle inflammable, délivre des fumées toxiques, et offre une isolation acoustique assez médiocre, pour un prix assez élevé.

La ouate de cellulose, elle, possède de nombreux atouts. Elle est difficilement inflammable, ce qui limite les risques d’incendies. Elle propose une isolation acoustique très efficace. Enfin, il s’agit d’un isolant écologique et naturel.

Cependant, son prix est plus élevé que la moyenne. Mais la ouate de cellulose combine tellement de bons points qu’ils serait dommage de passer à côté de ce formidable isolant.
Cette étude comparative, vous laissera moins perplexe face aux choix qui s’offrent à vous en matière d’isolation thermique. Étudiez les avantages et les inconvénients de ces différents isolants, afin de déterminer lequel correspond le plus à vos attentes en terme de budget, d’éthique et d’efficacité.


Laissez-nous un commentaire!

2 commentaires … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *