Ne plus payer d’électricité, est-ce possible au Québec?

Dans cet article, j’ai décidé d’aborder le sujet de l’électricité. Je crois que tout le monde aimerait ne plus avoir aucune facture d’électricité à payer! Bien sachez que c’est quelque chose de possible, mais encore très peu répandu au Québec à cause des coûts reliés à un tel projet.

Qu’est-ce qu’une maison autonome?

Définition selon wikipédia : Un bâtiment autonome est un bâtiment énergétiquement indépendant. Il produit lui-même la totalité de l’énergie dont il a besoin. Ce type de construction est souvent équipé de cellules photovoltaïques afin de produire l’énergie électrique nécessaire à le rendre autonome.

Au Québec, on retrouve très peu de maisons autonomes. L’électricité publique étant beaucoup moins chère que dans d’autres pays, ce n’est pas encore rentable de faire une maison autonome! Ces projets sont surtout faits par des gens ayant des convictions écologiques, mais ce ne sont généralement pas des projets à budgets abordables!

Bref, pour faire l’installation d’un système permettant à votre résidence de devenir autonome, il faut que ce soit rentable! On construit généralement une maison autonome lorsque le coût du branchement à Hydro-Québec est supérieur au système de production d’électricité.

maison

Qu’est-ce qu’une maison passive?

Définition selon wikipédia : L’habitat passif est une notion désignant un bâtiment dont la consommation énergétique au m² est très basse, voire entièrement compensée par les apports solaires ou par les calories émises par les apports internes (matériel électrique et habitants). Pour être qualifiée de « passive » une maison doit réduire d’environ 80 % ses dépenses d’énergie de chauffage par rapport à une maison neuve construite selon les normes allemandes d’isolation thermique de 1995, normes déjà très exigeantes.

Le chauffage et la climatisation représentent 75-85% du cycle de l’impact environnemental d’une construction au Canada. Le but premier des maisons passives étant donc de réussir à faire une réduction drastique au niveau de l’utilisation de l’énergie.

Une maison passive utilise souvent l’énergie solaire, éolienne et le positionnement adéquat des fenêtres afin d’arriver à réduire drastiquement l’utilisation de l’électricité. Par contre, une maison passive n’est pas nécessairement autonome!

Les maisons passives peuvent également être certifiées par l’institut  »Canadian Passive House Institute ». Plusieurs critères sont alors exigés tels que des fenêtres triple vitrages énergétique, un rendement au test d’infiltrométrie à 0,6 CAH (2,5 CAH étant la norme pour le programme NOVOCLIMAT), de l’isolation entre 3 et 7 fois plus performante et encore plus! Si vous désirez plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de l’institut au http://www.passivehouse.ca.


Laissez-nous un commentaire!

2 commentaires … Lisez-nous et suivez-nous

  1. Jean-Pierre

    Sans nécessairement atteindre l’autonomie, au Québec il est déjà possible dans bien des cas de diminuer grandement les frais de chauffage et d’eau chaude domestique par l’usage de collecteurs solaire thermiques si la construction est moindrement efficace. C’est encore mieux si la distribution de chaleur se fait par un système hydronique (planchers radiants ou radiateurs). L’électricité qui restera, pour l’éclairage et les appareils, ne représentera alors qu’une fraction de la facture d’origine. Pour atteindre l’autonomie totale, il est nécessaire de repenser le style et le mode de construction car sinon on arrive toujours à des prix exorbitants. Il est cependant réellement possible d’atteindre l’autonomie énergétique complète si on accepte de sortir du conventionnel et de rester dans le raisonnable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *