Les 7 étapes d’un crédit immobilier

crédit immobilier

Découvrez les 7 étapes clés du prêt immobilier

On a parfois tendance à penser, à tort, que les démarches liées à l’obtention d’un crédit sont longues et compliquées. En réalité, elles sont bien plus simples qu’on pourrait le croire : la difficulté réside surtout dans la négociation du prêt. Voici les 7 étapes que vous devrez suivre pour obtenir votre crédit immobilier.

1re étape : calculer son budget

La première étape consiste à évaluer votre capacité d’emprunt, en prenant en compte vos revenus, vos apports et vos frais. En effet, la majorité des banques n’accepteront de vous accorder un prêt que si votre reste à vivre vous permet de subvenir à vos besoins et de continuer à épargner un minimum.

Mais contrairement aux idées reçues, un taux d’endettement supérieur à 33 % n’est pas forcément rédhibitoire, à partir du moment où votre reste à vivre suffit à couvrir tous vos frais. Pour calculer votre capacité d’emprunt, de nombreux simulateurs sont disponibles sur le web, mais vous pouvez prendre aussi rendez-vous auprès de votre conseiller bancaire.

2e étape : trouver la maison ou l’appartement de ses rêves et signer le compromis de vente

Quand vous aurez déterminé votre budget, vous pouvez passer à l’étape déterminante de votre projet : trouver le bien immobilier qui vous convient. Lorsque cela sera fait, il faudra vous assurer que l’occasion ne vous échappe pas. Vous signerez donc un compromis de vente.

Toutefois, gardez à l’esprit qu’en remplissant ce document, vous vous engagerez à acheter le bien et dans la majorité des cas, vous devrez payer une petite avance. Ce document ne se signe pas à la légère !

Une fois le compromis de vente signé, vous aurez généralement 45 jours pour débloquer votre budget. Mais pas de panique : si vous ne parvenez pas à obtenir un crédit avant la date d’échéance, la vente sera automatiquement annulée et votre avance restituée.

Aussi, une fois le compromis de vente signé, vous aurez un délai de rétractation d’une durée de 7 jours, durant lequel vous pourrez vous dédire sans avoir à payer des frais.

3e étape : rechercher le crédit immobilier et comparer les offres bancaires

Pour la suite des événements, vous risquez d’être pressé par les délais. En effet, vous n’aurez que quelques semaines pour comparer les différentes banques et trouver le crédit immobilier qui vous convient.

Afin de gagner un temps précieux sur cette étape et les suivantes, l’idéal reste donc de faire appel à un courtier en prêt immobilier. Il vaut mieux privilégier les agences physiques, ayant pignon sur rue dans la ville où vous souhaitez acheter. Ainsi, le courtier connaîtra précisément l’offre des banques locales et saura vous conseiller avec efficacité.

Par exemple, si vous recherchez un courtier immobilier dans la ville de Saint-Leu à la réunion, cette entreprise sera l’agence la mieux adaptée à votre projet.

4e étape : constituer son dossier et démarcher l’établissement choisi

Lorsque vous aurez trouvé la banque et l’offre qui correspond à vos attentes, il faudra constituer un dossier convaincant pour mettre toutes les chances de votre côté. Le dossier doit contenir tous les documents nécessaires à l’étude de votre situation.

Si vous avez fait appel à un courtier, celui-ci se chargera de tout. De même, compte tenu de son expérience, le professionnel du courtage sera en mesure de rendre votre dossier le plus pertinent possible.

5e étape : obtenir un accord de principe de la part de la banque

Une fois que la banque aura étudié votre dossier en profondeur, elle décidera ou non de vous donner un accord de principe. Celui-ci se présente sous la forme d’un document qui comporte toutes les caractéristiques du crédit, telles que le type de prêt, le montant, le taux d’intérêt, etc.

Notez qu’il est possible d’obtenir des taux plus bas, en négociant dès le début auprès des conseillers, c’est-à-dire avant que l’accord de principe soit accordé. Bien entendu, être accompagné par un courtier immobilier permet généralement d’obtenir des taux nettement plus bas qu’en négociant seul.

6e étape : recevoir une offre de prêt par voie postale

Enfin, vous allez recevoir l’offre de prêt de la banque par lettre recommandée. Vous aurez alors un délai de réflexion obligatoire de 10 jours pour vous décider. Vous ne pourrez donc accepter l’offre que 11 jours après la réception de l’offre. L’offre de prêt est valable pendant 30 jours, ce qui vous laissera amplement le temps de vous décider.

Si vous refusiez, aucuns frais ne vous seraient facturés et cela n’annulerait pas votre compromis de vente. Toutefois, si ce dernier arrivait à expiration suite à votre refus, vous risqueriez de perdre votre avance.

7e étape : accepter l’offre de prêt via un courrier recommandé

Pour la dernière étape, vous n’aurez plus qu’à accepter l’offre de la banque en lui renvoyant un courrier recommandé avec le document signé. Vous pourrez ensuite conclure l’acte officiel de vente en présence d’un notaire : une fois l’acte signé, vous serez officiellement propriétaire !


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *