Le crédit immobilier à taux mixte : solution complète

Il s’agit d’une solution hybride, parfaite combinaison entre le taux fixe et le taux variable.

Définition

D’abord, vous profitez d’un taux fixe pendant 3 à 7 ans (tout dépend du nombre d’années sur lequel il s’étend), et ensuite d’un taux révisable capé, c’est-à-dire que la hausse du taux d’intérêt est fixe et ne bouge pas : par exemple, un taux à 3% capé 1 ne pourra augmenter que d’1%, donc le taux d’intérêt maximum auquel vous serez soumis sera de 4%.

credit-taux-mixte

Avec un prêt à taux mixte, vous avez la possibilité :

– d’accorder vos remboursements en fonction de votre solvabilité : vous maîtrisez vos mensualités en toute sérénité

– d’augmenter vos remboursements si votre situation financière vous le permet. Si vos fins de mois sont difficiles, vous les réduisez, voire vous les différez

– de souscrire une assurance qui vous protégerait vous et les êtres qui vous sont chers en cas de décès ou de perte totale d’autonomie

– de souscrire une assurance (voir les modalités et les frais engendrés dans ce cas particulier) qui vous couvre si vous perdez votre emploi

Profiter du taux fixe au maximum

L’objectif est bien évidemment de ne pas atteindre la deuxième période du taux mixte (celle qui commence à partir du taux variable). Le défi pour les emprunteurs est de rembourser un maximum, voire l’intégralité du prêt, pendant la première période et de ne pas subit les éventuelles fluctuations du taux variable. Ce sont particulièrement les primo-accédants qui s’intéressent à ce prêt, car ils ont pour la plupart l’objectif de quitter leur logement (qu’il s’agisse d’appartements ou maisons) dans les 10 années qui suivent leur acquisition, souvent dans le but de vivre dans un bien immobilier plus grand.

Notez toutefois que bien qu’il soit avantageux de s’acquitter de ses dettes le plus tôt possible pour éviter le second pallier, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne présente aucun profit. Le taux variable, comme nous l’avons vu plus haut, peut s’accompagner d’un cap. En effet, le taux variable, qui s’accompagne ou non d’un cap, restreint le danger de pertes, surtout que d’ici à ce que vous entamiez cette seconde zone, vous aurez déjà réglé une partie de vos remboursements.

Bien entendu, avant toute démarche de demande de crédit immobilier vous devez mesurer votre capacité de remboursement, car un prêt vous engage et doit être remboursé.


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *