Acheter une maison sans mise de fonds

Acheter une maison est une étape bien importante dans une vie. Non seulement il s’agit d’un engagement financier majeur, mais il faut aussi se familiariser avec plusieurs nouveaux concepts et nouveaux termes. On se sent parfois désemparé dans toute cette paperasse, mais l’effort en vaut la peine puisque l’on profitera d’une demeure bien à nous pour plusieurs années et qui plus est, nous économiserons de l’argent! À condition de faire les bons choix dès le départ.

La mise de fonds : plusieurs stratégies hypothécaires existent

Plusieurs pensent à tort que s’acheter une première maison nécessite une mise de fonds considérable (de 5 à 25% généralement). Pourtant, il est maintenant possible de devenir propriétaire sans même avoir accumulé un bas de laine pour l’événement. En fait, il existe de nombreuses façons d’accéder à la propriété de nos jours. Les avantages d’être propriétaires sont très nombreux, bien que cette réalité vienne avec son lot de responsabilités (frais d’entretien et réparations immédiates, taxes et services publics, frais de subsistances à encourir…)

Comme propriétaire, vous augmentez votre valeur nette et vous pouvez vous attendre à ce que la valeur de votre résidence ait augmenté lorsque vous aurez remboursé le prêt hypothécaire. D’autant plus que les avantages connexes, tels les plaisirs et la satisfaction d’être propriétaire, d’avoir plus d’espace, d’avoir une cour ou même un garage, sont souvent aussi valables que les avantages financiers d’être proprio.

Plutôt qu’attendre pour accumuler une mise de fonds (et perdre des sous à être locataire), pourquoi ne pas s’informer sur les stratégies pour acheter une maison sans mise de fonds?

En voici trois principales :

  • Demander à une institution financière de fournir la mise de fonds de 5 %
  • Financer l’achat avec un prêt de 100 % (en plus des frais d’assurances)
  • Dans le cas d’une première maison, bénéficier du programme régime d’accession à la propriété (RAP)
Demander à une institution financière de fournir la mise de fonds de 5 %

Pendant des années, le seul moyen d’accéder à la propriété sans mise de fonds était de se qualifier auprès d’une banque pour obtenir une hypothèque assurée par la SCHL. La banque offrait un taux d’intérêt plus élevé, évidemment, afin de se rembourser sur une courte période, soit 5 ans ou moins dans la plupart des cas.

Malgré un taux d’intérêt plus élevé, acheter tout de suite une maison se révèle plus avantageux que d’attendre d’avoir amassé la mise de fonds nécessaire et de demeurer locataire. Cela s’explique entre autres par l’augmentation du prix des maisons. Un courtier hypothécaire pourra vous démontrer, chiffres à l’appui, de quelle façon votre argent devrait fructifier dans cette situation.

Financer l’achat avec un prêt de 100 % (en plus des frais d’assurances)

Depuis 2006, il est également possible d’obtenir un prêt hypothécaire à 100 % de la valeur de la maison. Dans ce cas, la totalité de la valeur de la maison est empruntée et les taux équivalent aux meilleurs taux du prêteur. Si vous vous qualifiez, cette option est nettement plus avantageuse que la première : elle peut vous permettre d’épargner 15.94 % du montant des paiements que vous ferez.

Bénéficier du programme régime d’accession à la propriété (RAP)

Programme du gouvernement canadien offert aux premiers acheteurs, le Régime d’accès à la propriété (RAP) permet de retirer de vos REER, en franchise d’impôt, jusqu’à concurrence de 20 000 $ par conjoint pour acheter une maison au Canada. Il faudra toutefois cotiser à votre REER au moins 90 jours à l’avance pour effectuer un retrait aux fins du RAP.

Vous devrez ensuite rembourser annuellement le montant retiré à raison de 1/15e de ce montant jusqu’au remboursement total. Autrement dit, vous vous prêtez des fonds de votre REER (sans frais d’intérêt et exempts d’impôt). Il faut toutefois s’assurer d’être en mesure de respecter les modalités de remboursements avant d’avoir recours à cette forme de financement. Dans le cas où vous ne possédiez pas encore de REER, il est possible de contracter un prêt REER à votre institution financière afin de bénéficier d’un remboursement d’impôt qui pourra alors être utilisé comme mise de fonds, à condition d’avoir un actif de 5 % de la valeur de la maison. Pour en savoir plus, consultez un courtier!

Cela dit, il est impératif d’évaluer votre situation financière. Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement, vos frais d’occupation mensuels ne devraient pas dépasser 32 % de votre revenu mensuel brut. Pour vous guider dans l’exercice, consulter les outils offerts sur le site de la SCHL.

Pour en apprendre davantage sur les stratégies hypothécaires, il existe un site fort pertinent en la matière, www.informezvous.com, dont le contenu est rédigé par des consultants hypothécaires pour les courtiers Intelligence hypothécaire.

 


Laissez-nous un commentaire!

4 commentaires … Lisez-nous et suivez-nous

  1. Condo Lasalle

    Beaucoup de magnifiques bas de paiement des programmes d’assistance sont là maintenant et il n’y a jamais eu de meilleur moment pour acheter. Merci pour partager le blog sympa.

  2. Jean Ouellet

    Bonjour, j’ai contacté un courtier hypothécaire aujourd’hui (Hypotheca) qui m’a dit d’oublié l’achat d’une maison si je n’avais pas le 5% de mise de fond minimale. Assez décourageant! Que me conseillez-vous?

    1. Michelle

      Bonjour M. Ouellet,
      La possibilité d’acheter une maison sans mise de fond de 5% ne convient peut-être pas à tous. Il serait important d’évaluer votre situation financière. Pour vous guider dans cet exercice, visitez le site de la SCHL (Société Canadienne d’hypothèques et de logement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *