Devenir agent immobilier indépendant : les atouts

D’accord, c’est un métier difficile. Mais quelle profession ne l’est pas ? Et puis, en comparaison avec le nombre de difficultés qu’un agent immobilier indépendant peut rencontrer, les atouts de cette activité sont beaucoup plus importants. En clair, il y a beaucoup plus d’avantages que de contraintes à être agent immobilier indépendant. En voici quelques-uns.

La multiplication des revenus

Que ce soit clair : être agent immobilier indépendant signifie que vous êtes à votre compte. Néanmoins, cela ne veut pas dire que le niveau de vos revenus est tributaire des contrats que vous parvenez à conclure. Il existe une technique permettant à un agent indépendant d’avoir des revenus complémentaires. Cette rémunération supplémentaire constitue un véritable coup de pouce financier les mois où aucune vente ni location n’est conclue. Quelle est cette méthode salvatrice?? Pour la découvrir, jetez un coup d’œil sur le recrutement et plan de rémunération d’un agent immobilier indépendant. Concrètement, il s’agit de devenir mandataire indépendant pour une agence immobilière de renom. Vous gardez votre indépendance, tout en bénéficiant du prestige d’une agence historique. Avant de signer le contrat, assurez-vous que celui-ci ne comporte aucune clause d’exclusivité. Une fois que vous êtes recruté par l’agence immobilière, vous pouvez commencer à travailler pour sans cesse augmenter vos revenus en percevant un gros pourcentage sur le montant du chiffre d’affaires engendré par les ventes que vous réalisez?! Et surtout, n’oubliez pas de créer vos propres équipes de mandataires : vous toucherez également des pourcentages sur les ventes qu’elles feront.

L’autonomie

L’autonomie fait peur aux débutants. Mais, une fois qu’on est lancé, on y prend goût?! Vous êtes vos seuls patrons et vous ne recevez d’ordre que de vos clients. Et encore, vous êtes en droit de les refuser si vous trouvez leurs exigences trop contraignantes. Néanmoins, n’en venez à cette solution que si vraiment la situation est insoutenable. Car ne l’oubliez jamais : c’est le client qui nourrit celui qui travaille en indépendant. Ceci étant, vous organisez vous-même vos planifications, vous appliquez vos propres méthodes, vous fixez vos propres objectifs. Cette autonomie est source de productivité, une productivité qui profitera à votre portefeuille et non à celui de votre employeur si vous étiez salariés.

La fixation de votre rémunération

Fixez des objectifs d’entrées d’argent. Lorsque vous vous sentez motivés, déterminez des objectifs ambitieux. Lorsque vous sentez que vous êtes un peu épuisé, soyez plus raisonnables. Les ventes constituent d’importantes sources de commissions : ne les négligez surtout pas. Tout au contraire, focalisez une grande part de votre énergie sur la recherche de biens à vendre et la conclusion de vente. Ici, le statut de mandataire pour une agence immobilière vous sera d’une grande aide : vous avez à votre portefeuille le catalogue de l’agence.

Premier rang en négociation

Puisque vous négociez directement avec les vendeurs, les acheteurs, les propriétaires et les locataires, vous serez beaucoup plus efficace. Vous ne négociez pas au nom d’une entreprise qui vous a embauché ni d’un supérieur hiérarchique. Vous négociez en votre propre nom, et de ce fait, vous défendez vos propres intérêts.


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *