Construire sa maison : quelle est la démarche à suivre ?

Construire sa maison : quelles sont les étapes indispensables ?

Un projet de construction de maison n’est jamais simple à mettre en œuvre. Il fait intervenir de nombreux corps de métiers, nécessite beaucoup de temps, et implique un budget conséquent. Plusieurs tâches différentes sont exécutées lors d’un chantier de construction, et il est important de bien les cerner afin de les mener à bien et réussir le projet.

Entre le choix du terrain, sa préparation, l’élaboration des plans, les démarches administratives, le choix des artisans et le financement, il est facile de se perdre. Un tel chantier n’est donc pas à entamer sur un coup de tête, sans préparation préalable.

Pour bien planifier un projet de construction, voici les principales étapes à suivre.

Préparer le financement

La construction d’une maison individuelle est souvent considérée comme le projet d’une vie, qui exige une planification financière et budgétaire. Le financement peut être fait sur des fonds propres, ou au moyen d’un prêt bancaire.

Le budget à prévoir doit comprendre les coûts des différentes composantes de la maison, à savoir l’acquisition du terrain, sa viabilité, la construction, les finitions, ainsi que les différents frais administratifs. Il convient pour cela de déterminer le budget total nécessaire, de prévoir l’apport personnel et de trouver les sources de financement.

Cette étape est généralement réalisée avec l’aide d’un spécialiste comme un architecte, un constructeur ou un maître d’œuvre, afin d’avoir une estimation qui soit la plus juste possible.

Un chantier de construction est un projet long et contraignant, il ne faut donc pas hésiter à demander un devis complet, en faisant appel à un architecte ou à un constructeur. Ces professionnels sont là pour assurer un accompagnement tout au long de la construction de la maison, et garantir le respect des délais.

Choisir l’emplacement

Le choix du bon emplacement pour construire une maison individuelle est une étape primordiale, qui impacte fortement le confort des habitants, ainsi que la valeur du bien immobilier. Il est crucial de bien réfléchir à cette étape, pour arriver à trouver un endroit idéal, proche des moyens de transport, des écoles, des commerces…

Plusieurs pistes sont disponibles pour trouver un terrain, comme les petites annonces sur les sites spécialisés, ou les offres proposées par les agences immobilières, les mairies et les notaires.

Trouver le terrain adéquat

L’étape de recherche du terrain arrive après la détermination du projet et la prévision du budget nécessaire. Elle s’appuie sur des critères bien précis, comme la proximité avec les commerces et les écoles, l’état du sous-sol, ou l’emplacement par rapport au lieu de travail des futurs propriétaires.

Le choix du terrain doit se faire conformément aux besoins des futurs propriétaires, ainsi qu’à leurs moyens financiers et à leurs envies. Il est essentiel que le terrain sélectionné soit constructible, et pour le vérifier l’intervention d’un géotechnicien est fortement recommandée., pour procéder à un examen du sous-sol.

La nature du sol détermine son aptitude à se prêter à des travaux de construction, et les coûts éventuels associés à sa viabilité. Lors du choix du terrain, il est important de bien se renseigner sur les règles locales en matière d’urbanisme, de hauteur autorisée et de distance à respecter. Pour cela, la mairie doit être sollicitée pour l’obtention d’un certificat d’urbanisme garantissant que le terrain est bien constructible.

Le recours à un professionnel, architecte ou constructeur, est un atout supplémentaire pour le choix du terrain idéal. Un sol non viabilisé peut être moins cher à l’achat, mais engendre des dépenses supplémentaires conséquentes.

Élaborer les plans de la maison

Une fois le terrain constructible identifié, l’étape suivante est de préparer les plans du futur logement, soit au moyen de modèles préconçus soit en faisant appel à un architecte pour un plan unique et sur mesure. Le recours à un professionnel est obligatoire si la surface à construire dépasse les 170 m².

Il est important de noter que les plans de la future maison sont des documents essentiels à présenter pour obtenir le permis de construire. Ils doivent donc être établis de manière très précise et professionnelle, en respectant les normes relatives aux réglementations en vigueur.

Obtenir un permis de construire

Le permis de construire est un document qu’il faut obligatoirement obtenir avant d’entamer le chantier. Les démarches administratives incluent le dépôt d’un dossier comprenant le plan de situation du terrain, le plan de masse, les plans de la construction, etc.

La demande d’un permis de construire doit s’accompagner de schémas et de plans détaillant précisément le projet en termes de surface, de matériaux, de nombre d’ouvertures, et de formes. Le permis de construire ne peut être délivré que si la demande respecte les réglementations en vigueur en matière d’urbanisme local, et si elle est complète.

Il est préférable de faire appel à un architecte ou à un professionnel de la construction pour constituer le dossier administratif relatif à l’obtention du permis, pour augmenter les chances d’acceptation de la demande.

Cette étape est à aborder avec le plus grand soin, parce qu’un refus de permis de construire entraîne systématiquement un décalage du projet, pouvant aller jusqu’à plusieurs mois.

Préparer le terrain

La construction d’une maison ne peut se faire que si le terrain est bien préparé. Cette étape inclut l’opération d’assainissement et la pose des fondations.

La profondeur et la solidité des fondations dépendent de la taille du logement, de la nature du terrain et du poids supporté. Une étude complète du terrain doit donc être préalablement effectuée.

L’assainissement du terrain est également une opération nécessaire pour pouvoir entamer un projet de construction dans de bonnes conditions. Si la maison se situe à proximité d’un système collectif d’évacuation des eaux usées, alors il suffit de l’y raccorder. À l’inverse, les terrains isolés peuvent nécessiter l’installation d’une fosse septique, dans ce cas on parle d’assainissement non collectif.

Élever les murs et poser la toiture

Voilà qu’arrive enfin l’étape du gros œuvre, où la maison commence à monter hors du sol. Le constructeur commence par le soubassement, ensuite il s’attaque au dallage et aux murs porteurs, en commençant par les murs de la façade puis les murs intérieurs.

Une fois la structure dressée, le constructeur pose la toiture, généralement en faisant appel à des charpentiers spécialisés. La fabrication et la conception de la charpente dépendent de la forme de la maison et des besoins des propriétaires en matière d’aménagement des combles. Une couverture en tuiles ou en ardoises est ensuite posée pour terminer la charpente et éventuellement isoler la toiture.

L’isolation de la maison et l’installation des menuiseries

Quand la maison est totalement érigée, l’entreprise de construction peut entamer les autres travaux incluant la pose des menuiseries, à savoir les portes et les fenêtres, ainsi que l’isolation des murs ou des combles.

L’intervention d’un plâtrier ou d’un maçon peut être nécessaire pour poser les cloisons, les isoler et effectuer les aménagements intérieurs. Les cloisons sont une continuité des murs intérieurs et permettent de former les pièces de l’habitation. Leur installation est généralement une occasion pour dissimuler les câbles électriques.

Pour bien choisir vos fenêtres, il est recommandé de faire appel à des prestataires spécialisés en menuiserie, afin d’obtenir la meilleure isolation possible contre le vent et l’humidité, garantissant un confort optimal des habitants.

Effectuer les installations électriques, de plomberie et de chauffage

Les équipements d’électricité, de plomberie et de chauffage sont essentiels pour le confort des habitants, et il est important de confier leur installation à des professionnels qualifiés.

La plomberie inclut les tuyauteries, les réseaux d’évacuation des eaux, les toilettes, les douches et les éviers. L’électricité comprend les câbles, les prises électriques, l’éclairage et le tableau électrique principal. Enfin, le chauffage implique la pose d’une chaudière et de radiateurs dans les différentes pièces.

La consommation énergétique d’une maison dépend fortement du choix de ces différents équipements. Il est donc important de faire appel à des entreprises spécialisées en plomberie, en électricité et en chauffage pour assurer des installations qui répondent aux normes en vigueur.

Les finitions

L’étape des finitions ne doit pas être sous-estimée, car elle peut s’avérer très gourmande en termes de temps et de budget. Les finitions comprennent plusieurs travaux tels que le revêtement des sols ou des murs, les peintures, les luminaires, les escaliers et les divers équipements intérieurs.

Il est possible de réaliser par soi-même une partie des finitions, souvent accessibles pour un non professionnel, afin d’en réduire le coût


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *