Comment réduire ma consommation de chauffage ?

 

Lchauffagee chauffage d’un logement, que ce soit en appartement ou dans une maison, peut représenter un coût non négligeable. Pourtant, il existe des techniques et des paramètres à prendre en compte pour réaliser des économies sans perdre en confort de vie.

La consommation énergétique est un réel enjeu de pouvoir d’achat puisque les études de l’INSEE considèrent qu’elle pèse pour 5 % du budget des ménages en France. Il s’agit d’un poste de dépenses de plusieurs centaines d’euros par an.

L’évolution de la consommation de chauffage dépend autant des comportements que du matériel utilisé.

  1. Évaluer les caractéristiques propres de votre habitat

Il est possible que votre habitat utilise des matériaux qui ne disposent pas de grandes qualités d’isolation. Dans ce cas précis, la consommation d’énergie va être forte puisque votre maison ou votre appartement n’arrivera pas, en hiver, à conserver la chaleur émise par le chauffage. En été, le problème sera inverse, l’habitat va être soumis à des températures trop élevées et l’installation d’un climatiseur va être souvent nécessaire.

Un des facteurs qui impacte la consommation est donc l’isolation de l’habitat. Il est important d’évaluer les matériaux utilisés pour la construction de notre maison s’il s’agit d’un bien ancien, ou de choisir des matériaux permettant une certification Bâtiments Basse Consommation s’il s’agit d’une construction en cours.

Cette isolation ne concerne pas uniquement le bâtiment puisqu’il convient également d’apporter un regard à la tuyauterie. En effet, des tuyaux mal conçus, avec des matériaux fragiles, vont nécessiter une consommation plus forte. La technique d’isolation des tuyaux et des canalisations est appelée calorifugeage. Cela permet, à moindre coût, d’éviter les déperditions de chaleur.
Enfin, dans le cadre de la construction d’un bien immobilier, il est important de prendre en compte l’exposition au soleil. Il est conseillé d’exposer les pièces de vie plutôt au sud, car l’ensoleillement y est plus fort. Cet ensoleillement réduit la consommation d’éclairage et de chauffage. Par ailleurs, il est tout à fait possible d’exposer certaines pièces annexes comme le garage au nord puisque les besoins en chauffage sont moindres.

  1. Réaliser des économies d’énergie facilement et quotidiennement

Il existe un certain nombre de solutions que l’on peut aisément mettre en place chez soi pour réduire sa consommation énergétique. Ces solutions ne changent pas la qualité des services produits. Il ne s’agit pas d’éteindre tous les chauffages ou de prendre des douches froides pour réaliser des économies substantielles.
Il est possible de réaliser des économies en réduisant d’un seul degré le chauffage d’un appartement ou d’une maison. La température idéale d’un logement est estimée autour de 19°C en journée et à 17°C la nuit selon l’ADEME. En régulant sa consommation sur ses besoins propres, il devient donc possible de réduire sensiblement ses factures énergétiques.
Il est également conseillé de réduire, voire de couper le chauffage lorsque l’on s’absente de son domicile. Cette règle s’applique également aux résidences secondaires qui n’ont pas besoin d’être chauffées toute l’année. L’habitat se réchauffant très rapidement, il est donc préférable de ne faire fonctionner son chauffage que durant les moments de présence.
Par ailleurs, pour ce qui est du chauffage de l’eau, il est parfaitement possible d’abaisser le chauffage du ballon d’eau chaude à 45°C au lieu de 60°C. Cela n’aura aucune incidence sur la quantité d’eau chaude, mais aura un réel impact sur les dépenses énergétiques.

chauffage

  1. Mettre en place divers équipements de limitation de la consommation du chauffage

Il existe de nombreux équipements que l’on installe chez soi pour réduire sa consommation énergétique. Parmi les plus pertinents, nous pouvons évoquer :

– le robinet thermostatique qui permet de gérer et de programmer le chauffage des radiateurs dans les pièces, en fonction de la température extérieure et des moments de la journée.

– l’installation de mitigeurs sur les robinets. Cela permet de les ouvrir sur la position la plus froide et évite d’enclencher le chauffage de l’eau pour le lavage des mains ou le brossage des dents.

– l’abandon des radiateurs électriques dont les rendements sont faibles et qui demeurent énergivores.
Ces accessoires vont être une bonne entrée en matière pour réaliser des économies d’énergie primaires.

  1. Devenir producteur d’énergie pour son habitat

Un des leviers importants d’optimisation de la consommation énergétique reste l’autoconsommation. Cette pratique, définie par l’article L315-1 du Code de l’Énergie, repose sur la production domestique de l’énergie que l’on va consommer.
Cette production « à la maison » de l’énergie se structure autour des énergies dites renouvelables. Cela permet un double avantage : d’une part, ces énergies disposent d’un faible impact sur l’environnement et d’autre part, les équipements bénéficient d’un bon retour sur investissement.
On retrouve, parmi les énergies renouvelables que l’on peut produire depuis chez soi, les capteurs photovoltaïques et les pompes à chaleur. Certains chauffe-eaux solaires fonctionnent avec des capteurs électriques quand des chaudières thermodynamiques reposent sur le principe de la pompe à chaleur.
Les innovations technologiques ont permis à ces énergies renouvelables de connaître un développement rapide. L’installation est, en règle générale, facile et cela peut couvrir jusqu’à plusieurs centaines d’euros de factures de chauffage.
Il convient toutefois de noter que les travaux à réaliser doivent être faits par des professionnels disposant de la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour bénéficier des différentes aides publiques.

  1. Suivre sa consommation avec les technologies connectées

Il existe un certain nombre de solutions numériques et digitales qui permettent de suivre, en temps réel, sa consommation énergétique par poste et par pièce de l’habitat. Ces solutions donnent des indications précises et des conseils pour éviter les déperditions des énergies.
L’usage des technologies permet d’agir plus rapidement sur des dysfonctionnements (une isolation défectueuse, un problème de chauffage, fuites d’eau, etc.) pour en réduire l’impact. Les entreprises qui proposent ces technologies assurent, en règle générale, un accompagnement et un suivi personnalisé.

  1. Entretenir ses radiateurs, son chauffe-eau et sa chaudière

Une des causes d’augmentation de la consommation réside dans le mauvais entretien des équipements de chauffage domestique. Cette absence de maintenance a des répercussions directes sur la consommation puisque leur performance va être moindre. Dès lors, il y aura besoin davantage d’énergie pour les faire fonctionner.
Il est recommandé d’entretenir ces équipements au moins une fois par an afin d’assurer un suivi qui augmentera leur durée d’utilisation optimale. Les utilisateurs doivent également prendre en compte les notices d’utilisation fournies avec ces équipements.
Les solutions pour économiser l’énergie nécessaire au chauffage sont nombreuses et traitent de différents sujets : acquisition d’accessoires, isolation, autoconsommation résidentielle, nouvelles technologies et entretien régulier. Il est parfaitement possible de réaliser de réelles économies en mettant en place une partie seulement de ces solutions. Ces solutions décuplent les effets bénéfiques.

Vous souhaitez entreprendre des travaux pour réduire fortement votre consommation de chauffage ? N’hésitez pas à prendre contact avec les professionnels de l’entreprise Viessmann, spécialisée dans le chauffage, l’installation d’équipements et la mise en place de solutions d’économies d’énergie. Entourée de ses collaborateurs, l’entreprise Viessmann vous accompagnera afin de vous aider à réduire votre consommation tout en protégeant l’environnement.

 

 


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *