Le radon, comment faire pour le découvrir dans notre habitation ?

 

Leradon radon est un gaz radio-actif très nocif pour la santé. Il peut être présent dans une maison sans que personne ne le remarque, car ce gaz est inodore et incolore. En respirant constamment le radon, le risque de développer un cancer de poumons est très grand, surtout si vous êtes fumeur. L’effet du radon sur les poumons combinés avec l’effet de la nicotine, il y a peu de chance que le sujet n’attrape pas un cancer. Le risque dépend du taux de ce gaz cancérogène présent dans votre maison. Suivez cet article pour savoir comment détecter la présence du radon dans votre intérieur.

Où trouve-t-on du radon dans votre habitation ?

On détecte généralement les traces de radon dans les maisons. Mais ce gaz provient du sol. En remontant à la surface, le radon peut se faufiler facilement dans une maison en passant par les fissures et autres interstices. Une fois dans l’intérieur de l’habitation, il peut s’accumuler dans les pièces. Parfois, le taux peut atteindre les extrêmes. Mais l’accumulation est plus importante à l’intérieur qu’à l’extérieur. On note également que les taux de présences de radon enregistrés sont très différents selon les régions, la saison et le climat. D’une région à l’autre, on peut respirer des quantités très variées.

Le radon est également présent dans certains matériels de construction. Les pierres naturelles ou le plâtre sont souvent chargés d’une certaine radioactivité. Cela s’explique par le fait que ces matériaux proviennent du sol : l’origine principale du radon. Mais dans ces matériaux, le taux est pratiquement faible. Il ne dépasse pas 10Bq/m3 généralement. Un chiffre très bas comparé à ceux d’un sol d’une construction.

Comment le détecter dans votre habitation ?

Pour savoir si votre maison est exposée ou pas, vous pouvez vous procurer un détecteur de radon. Le détecteur est appelé un dosimètre et ne coute pas cher et est disponible sur le marché (internet ou en magasin). Après avoir acheté un détecteur, placez-la dans le sous-sol de votre toit pendant 3 mois au minimum (durant l’hiver). Puis envoyez, l’échantillon à un labo spécialisé sur les gaz radio-actifs. Le laboratoire va analyser l’échantillon et vous saurez le résultat. C’est la seule manière de savoir si votre maison est exposée ou pas. On ne peut pas effectuer un test instantané.

Quelques mesures à prendre si le taux dépasse la norme

La première mesure est d’arrêter de fumer si vous êtes fumeur. Cela va réduire le risque d’attraper un cancer de poumon. Lorsque la concentration de radon dépasse 200bq/m3 dans une maison, il est recommandé de prendre des mesures correctives. Vous pouvez par exemple réparer les fissures sur le bâtiment, bloquer les interstices, ventiler les puisards vers l’extérieur, et renforcer la ventilation. Si le taux dépasse complètement les bornes, il faut appeler un professionnel. L’entrepreneur va mettre en place un système qui va évacuer le radon et l’empêcher de s’accumuler dans votre intérieur. Faites de nouveaux tests pour vérifier l’état de la situation.

 


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *