Est-ce qu’il est possible de faire un désamiantage soi-même ?

désamiantage

L’amiante est un silicate de fer, de calcium et de magnésium. Il se forme naturellement et est assez présent dans les vieux bâtiments. Sous forme de cristal il est incombustible. On lui trouve rarement d’utilité d’ailleurs. Mais on s’en sert en général comme d’un matériau pour la confection de combinaison ou de vêtement. Néanmoins, on ne doit pas le manipuler sans utiliser des équipements spécifiques. Il reste néfaste pour la santé. Mais il est tout à fait possible de s’en débarrasser soi-même. Il suffit de suivre ces quelques conseils ci-contre pour un désamiantage dans les normes.

Reconnaître les différentes sortes d’amiante

Il existe plusieurs types d’amiantes. Les premières dites liées ou non friables sont les moins dangereuses. Elles s’attachent ou se collent à d’autres matières. Elle se localise n’importe où, sous la toiture, dans le dormant des fenêtres, dans les conduits d’eau ou d’aération. Dans la maison construite avant 1980, celle-ci est très répandue. À l’époque, on se servait encore des ciments amiantes. En présence de ces dernières, il ne faut pas les toucher, tenter de les décoller, les raboter, les râper ou encore les détruire au risque de disperser dans l’air des particules. À côté on a l’amiante libre ou friable. Très nocif pour la santé, mieux vaut demander l’aide d’un spécialiste en désamiantage à Lyon pour s’en débarrasser. Il est possible de la trouver dans les combles, les cheminées, les chaudières… Il n’est pas difficile à reconnaître avec sa structure assez douce ressemblant un peu à du coton. Avec une dimension de 5 cm environ, elle prend une couleur grise, parfois blanc gris ou bleu gris. Toujours dans les bâtiments assez anciens, on en retrouve en quantité. Les constructeurs s’en servent en tant qu’isolant et protection anti-incendie. L’amiante peut être enlevé avec les techniques adéquates. Il est important dans ce cas de trouver un endroit sécurisé pour les stocker. Des entreprises proposent d’ailleurs de l’acheter en quantité pour les recycler.

Les étapes indispensables pour un bon désamiantage

Ainsi, si on décide d’enlever soi-même l’amiante, mieux vaut se limiter au non friable et en faible quantité. Pour ce faire, il est conseillé de prendre toutes les précautions nécessaires. La première est bien évidemment le port d’un masque spécial, avec la référence FFP3. Celui-ci se dote dans ce cas d’un filtre. Nul besoin de prendre un modèle recouvrant tout le visage. Le gant en PVC est aussi indispensable. Une fois les travaux terminés, on doit tout de suite jeter ces accessoires et se laver convenablement, plusieurs fois même dans la journée. L’eau est également indispensable. Elle servira à humidifier les parties de la maison couvertes d’amiante et les outils. Attention à ne pas tenter de détruire la plaque d’amiante. Il faudra l’enlever avec délicatesse et en bloc. Avant d’entamer les travaux de désamiantage, la pièce ou l’endroit concerné doit être bien confiné. Cela empêche les particules d’amiante de se propager vers l’extérieur. Enfin, il existe des produits qui, une fois pulvériser sur des débris d’amiante, les solidifient. On appelle cela l’encapsulage. Cela facilitera leur collecte.


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *