Comment bien fermer votre chalet pour l’hiver

chalet

Les vents glacials du nord sonnent le glas de l’automne. Mieux vaut donc quitter son chalet le plus tôt possible afin d’être à l’abri du froid. Mais avant assurez-vous que votre chalet soit convenablement fermé afin d’éviter toute mauvaise surprise une fois le printemps revenu. Pour cela, plusieurs choses doivent être prises en compte. Voici donc une liste de précautions à prendre afin de permettre à votre chalet de faire face à l’hiver.

Les précautions

Parmi les incontournables figurent la tuyauterie, l’électricité et l’assurance. 
Pour éviter que le gel n’éclate tout ce qui est relié à la plomberie, mieux vaut tout vider avant son départ. Pensez donc à vider tous les réservoirs d’eau, tout ce qui est de près ou de loin lié à la plomberie. Si vous ne vous sentez pas capable de pouvoir sécuriser tout le réseau de plomberie, vous pourriez toujours faire appel à un expert afin d’éviter certains désagréments.
Pensez ensuite à couper l’électricité. Tout ce qui est appareils électroniques doit aussi être débranché afin d’éviter tout risque de court-circuit. Dans cette même perspective, essayez de débarrasser le chalet de tout produit inflammable et combustible afin de faire face à tout risque d’incendie. Si vous disposez d’une cheminée pour assurer le chauffage, mieux vaut faire vérifier le foyer par un professionnel avant de partir.

Prévenir son assureur est une précaution à prendre afin de prévoir tout sinistre qui pourra tomber sur votre chalet lors de sa fermeture. S’il s’agit d’une résidence secondaire, vous auriez bien sûr droit au dédommagement en cas de vol même si la couverture est plus coûteuse. L’unique condition c’est de vous y rendre au moins deux fois le mois durant l’année. Les résidences déclarées saisonnières ne sont pas couvertes contre le vol des rodeurs d’où l’intérêt de prendre ces précautions. Quoi qu’il en soit, ne fermez pas votre chalet sans prévenir votre courtier.

Les précautions pas indispensables, mais non négligeables

Avant de quitter votre chalet, assurez-vous qu’aucune branche d’arbre ne surplombe votre toit. Les risques de leur chute augmentent en hiver, car ces branches craquent facilement suivant l’intensité du gel et du poids de la neige. Une fois le toit dégagé de toutes branches, libérez les gouttières des feuilles mortes afin que l’eau stagnante ne puisse pas s’infiltrer. Aussi dans le but d’éviter d’attirer les rongeurs ou toutes autres bêtes sauvages, n’y laissez aucune trace de nourriture. Les conserves au même titre que les bouteilles et notamment l’alcool doivent être emportées. Ce dernier pourra même attirer les rodeurs si jamais ils pensent trouver un quelconque réconfort dans votre chalet. Aussi, laisser les rideaux ouverts serait une bonne idée pour les désintéresser de vos avoirs. Ce n’est pas la peine de préciser que les objets de valeur doivent vous suivre. Enfin, veillez à ce que toutes les portes soient soigneusement fermées.


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *