Métier de la construction : Électricien(ne)

Description du métier

• Fait des travaux de construction, de réfection, de modification, de réparation et d’entretien d’installations électriques

Lire et interpréter les schémas, les plans de circuits et les prescriptions du code de l’électricité dans le but de déterminer le tracé du câblage dans divers bâtiments neufs ou existants

• Les installations peuvent servir à des fins d’éclairage, de chauffage et de force motrice. Ces travaux incluent dans tous les cas les fils, les câbles, les conduits, les accessoires, les dispositifs et appareils électriques faisant partie de l’installation elle-même

• Faire passer le câble dans les conduits et à travers les parois et les planchers

Installer les supports et les consoles sur lesquels l’équipement électrique est monté

• Exécuter des programmes d’entretien préventif et tenir des registres d’entretien

Localiser et isoler les défauts des systèmes électriques et électroniques, et enlever et remplacer les composants défectueux

 

Habiletés et intérêts

• Acquérir de bonnes connaissances liées à l’application de calculs mathématiques, à l’électrotechnique et à l’électronique

• Être autonome et minutieux

• Aimer le travail individuel

• Faire preuve d’éthique professionnelle

• Être capable d’interpréter des normes, de résoudre les dysfonctionnements et de travailler dans des endroits étroits

• Avoir une bonne condition physique

• Aimer travailler manuellement

 

Perspectives d’emploi

• Il s’agit, en termes d’effectif, du deuxième métier en importance. Pour y accéder, le diplôme est pratiquement obligatoire.

• C’est l’un des métiers où l’on retrouve le plus de femmes : en 2010, on comptait 154 électriciennes. Environ 2 500 employeurs embauchent des électriciens

• Le bâtiment industriel ainsi que le secteur institutionnel et commercial génèrent la majeure partie des heures travaillées par les électriciens. Les prévisions pour ces secteurs sont favorables, pour les prochaines années. La construction résidentielle, qui procure 12 % du volume de travail, devrait également maintenir un niveau élevé d’activité.  

• Les finissants sont nombreux à se chercher une place sur le marché du travail. Peu saisonnier, le métier permet de réaliser une bonne moyenne annuelle d’heures travaillées et de gagner ainsi un bon salaire annuel moyen : la première année, le salaire est de 20 000 $, pour un apprenti. Pour un compagnon qui travaille au moins 500 heures, il atteint plus de 57 000 $

• Les perspectives d’emploi sont plutôt bonnes compte tenu de la forte hausse de la demande prévue pour les prochaines années. Par contre, la disponibilité des travailleurs est élevée, actuellement. Le nombre élevé de finissants suscite également des inquiétudes

 

Découvrez la fiche complète du métier d’électricien

Source : http://www.ccq.org/H_Metiers.aspx?sc_lang=fr-CA&profil=GrandPublic


Laissez-nous un commentaire!

2 commentaires … Lisez-nous et suivez-nous

  1. Ping : Métier de la construction : Électricien spécialisé en installation de systèmes de sécurité | L'habitation complète sous le même TOIT partout au Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *