Métier de la construction : Couvreur

Le printemps pointant le bout de son nez les chantiers liés à la toiture vont reprendre bon train. C’est l’occasion pour Réseau Habitation de mettre à l’honneur les couvreurs sans qui nous ne saurions pas à l’abri tous les soirs!

Description du métier

• Réparation et isolation de toitures;
• Pose de différents revêtements pouvant être du bitume chauffé, du gravier, des feutres saturés d’asphalte, des membranes élastomères, des bardeaux;
• Réaliser les opérations liées à la manutention, à l’imperméabilisation, souder les différentes membranes

 

Habiletés et intérêts

Il faut être manuel, minutieux et être très organisé. Il s’agit ici d’un travail de précision. Il faut parfois faire preuve d’initiative.

Il faut posséder des compétences en mathématiques, ainsi que sur les différentes propriétés composants les matériaux et produits que le couvreur sera amené à manipuler.

Une bonne condition physique, la manipulation d’objets lourds étant répétitive.

Il faut également supporter les différents changements climatiques affrontant les intempéries et les températures parfois extrêmes.

Et bien sûr comme pour tout emploi, faire preuve de ponctualité et être assidu.

Formation

Pour devenir couvreur, il faut obtenir le diplôme d’études professionnelles spécialisé en pose de revêtements de toiture d’une durée de 600 heures.

Perspectives d’emploi

On compte pas moins de 965 employeurs recrutant des couvreurs. Ce métier est très difficile du fait d’une saisonnalité très forte. En 2010, on comptait environ 5 500 couvreurs actifs sur la province du Québec, les régions de Laval-Laurentides-Lanaudière et la Montérégie étant celles où l’on en compte le plus.

Les perspectives d’emploi dans le domaine de couvreur sont au beau fixe, si l’on en croit le nombre d’offres d’emploi dans la construction.

De plus les chantiers étant principalement dans les domaines institutionnel et commercial, la demande ne cesse de croitre. Le secteur résidentiel représente seulement un cinquième des chantiers.

Concernant le salaire moyen, il est de 23 000$ annuel pour un apprenti à la sortie de formation, et d’environ 44 000$ annuel pour un compagnon effectuant un minimum de 500 heures.

Pour plus d’informations, consultez la fiche complète sur le site de la CCQ : Couvreur


Laissez-nous un commentaire!

6 commentaires … Lisez-nous et suivez-nous

  1. Durandana Boutot

    Bonjour! Et merci bien pour vos informations de cet article. Je pense que couvreur c’est un métier impeccable. Merci et bonne continuation!

  2. Eric Blaise

    Bonjour et merci pour cet excellent article. Je me sens comme si j’ai beaucoup appris de votre article: par exemple, l’image du couvreur en train de travailler sur le toit, je ne savais pas qu’on mettait les tuiles du toit de bas jusqu’en haut. J’ai apprécié aussi l’info sur la formation et les qualités qu’il faut avoir, merci.

    Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *