Les 10 commandements de l’installation septique

Beaucoup de gens ignorent qu’il existe des règles de conduite à adopter pour garder une installation septique en santé. Puisque toute la plomberie de la maison est reliée à l’installation septique (et non seulement les toilettes), tout ce qui passe par les lavabos, lave-linge, bain et douche s’y retrouve. Certains gestes qui semblent anodins peuvent réellement endommager l’installation septique, peu importe le type (rappelez-vous, traitement secondaire, secondaire avancé ou tertiaire…!).  Voici donc quelques commandements, à la volée.

peinture

Tu ne rinceras point tes pinceaux dans l’évier : L’été est propice aux petites rénovations tant d’intérieur que d’extérieur. Toutefois, il faut savoir que la peinture, même très diluée, est extrêmement nocive pour la flore bactérienne de votre installation septique, flore qui participe activement au traitement de l’eau. Qui dit flore bactérienne endommagée, dit installation septique peu performante et dit nuisance pour l’environnement. La pire calamité serait de carrément jeter de la peinture dans votre installation septique. Beaucoup de problèmes en vue! Gardez-la plutôt pour la collecte des déchets dangereux de votre municipalité.

Tu t’assureras d’utiliser des produits nettoyants sans danger pour les fosses septiques : dans la même veine que le commandement précédent, certains produits nettoyants ne sont pas adaptés aux installations septiques, tant pour la flore bactérienne que pour ne pas endommager le béton ou le plastique de la fosse. Lorsque vous achetez un nouveau produit nettoyant, assurez-vous de trouver une mention disant « sans danger pour les fosses septiques » avant de l’utiliser et rincez vos chiffons enduits de ce produit dans votre installation septique.

Broyeur  à déchet, tu proscriras : La nature du broyeur à déchet consiste à broyer des aliments qui normalement se retrouveraient aux poubelles/compost, pour les faire passer dans le lavabo sans bloquer les tuyaux. Bien que cela puisse sembler une solution parfaitement hygiénique, elle est en quelque sorte nocive pour l’environnement. Les débris créés par le broyeur feront augmenter considérablement le volume de boue dans la fosse septique, ce qui fait qu’elle sera fort probablement pleine avant le délai prescrit. De plus, le broyeur à déchet transforme les matières qui se seraient normalement décantées dans la fosse septique en fines particules qui n’arrivent pas à sédimenter. Ces particules se dirigeront vers votre traitement secondaire ou secondaire avancé et risquent de l’altérer.

Tu ne brancheras point ton rejet d’adoucisseur d’eau à ta fosse septique : le rejet des systèmes adoucisseurs d’eau est très concentrés en sels. Ces sels peuvent tuer la flore bactérienne de l’installation septique, nuisant donc à la digestion biologique. Par conséquent, l’eau retournée à l’environnement ne se trouve pas traitée adéquatement.

Tes gouttières, tu dirigeras sur ton terrain plutôt que sur l’installation septique : l’eau de pluie provenant des gouttières doit être drainée par le terrain (ou dirigée vers un récupérateur d’eau de pluie afin de la réutiliser), mais les diriger vers l’installation septique pour qu’elle les draine constitue une grave erreur. Acheminer un volume d’eau plus important que prévu vers le système affectera le traitement de l’eau. Voici pourquoi : votre système septique est conçu pour recevoir une certaine quantité d’eau par jour et cette eau doit demeurer un certain temps dans la fosse septique afin de sédimenter correctement les matières solides et ensuite se diriger vers l’étape suivante du traitement. Si la quantité d’eau qui passe dans votre fosse septique dépasse ce qui est prévu, le débit de votre système sera augmenté, le temps de rétention forcément plus court, donc trop court pour une sédimentation adéquate. Le même principe s’applique à l’étape suivante de traitement, peu importe sa forme : si l’eau usée ne passe pas suffisamment de temps dans le système pour que les bactéries digèrent les contaminants, l’eau à la sortie du système n’aura pas été suffisamment traitée et polluera donc l’environnement.

Ne manquez pas la suite des commandements de l’installation septique la semaine prochaine!


Laissez-nous un commentaire!

3 commentaires … Lisez-nous et suivez-nous

  1. nicole st-jean

    En 2012, je ne possédais pas d’installation septique. Depuis aout 2017, je suis devenue propriétaire dans une communauté agricole et j’ai dû remplacer le réservoir septique. Ou sont les 5 autres commandements ? Je me questionnais sur le lavage de mes pinceaux et de mon matériel de peinture lorsque j’ai trouvé votre article.

    Je n’ai pas de champs d’épuration: c’est une usine d’épuration avec lampe UV (Kinetic). L’eau doit absolument sortir propre et purifiée. Auriez-vous une liste des produits nettoyants que je pourrais utiliser sans crainte?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *