Pavage : quel revêtement choisir

Pavage: Quel type choisir?

Pavage d’asphalte, pavé uni ou béton?

Votre aire de stationnement est avant tout un espace pratique utilisé pour y garer votre véhicule, mais peut-être aimeriez-vous également y mettre une touche personnelle. Voici quelques aspects techniques et conseils d’aménagement à considérer pour un pavage réussi, autant pour une maison que pour un condo neuf!

Résistance

La résistance et la longévité de votre pavage relèvent d’abord et avant tout de la fondation sur laquelle le pavage est installé. Une bonne fondation nécessitera généralement une excavation de 2 à 3 pieds pour l’asphalte de votre stationnement et entre 1 à 2 pieds pour des passages piétonniers en pavé uni. L’excavation et le remblai devraient excéder la largeur du pavage afin de stabiliser les contours de l’ouvrage et contrer la poussée latérale du gel.

Une fois l’excavation complétée, un remblai uniforme sur toute la surface permettra d’assurer une stabilité minimisant les risques de fissures et de déformation. Une couche d’environ 2.5cm de poussière de roche sera nécessaire afin de préparer à l’installation du pavé-uni.

Les matériaux

Pavé uni : On l’aime pour la variété de ses formes et textures. Il permet de créer un effet unique et est particulièrement apprécié pour les trottoirs et autres aires de repos. Ses formes originales et la facilité avec laquelle les experts peuvent le manipuler permettent de créer des agencements et motifs des plus originaux. On l’aime moins pour les herbes qui y poussent avec le temps; mais avec les sables polymères utilisés aujourd’hui pour le remplissage des joints et avec un bon entretien il est plutôt facile de tenir la verdure à l’écart et de le garder en bon état.  Un pavé uni sera la plus dispendieuse des options à l’achat, mais il peut durer jusqu’à 30 ans… Reste à voir si le style choisi sera encore au goût du jour.

Attention : Certaines pierres peuvent être friables ou peu durables : assurez vous que le taux d’absorption d’eau des matériaux choisis soit inférieur à 5% afin qu’ils résistent aux cycles de gel et dégel et que la résistance minimale à la compression soit de 45Mpa. (Normes CAN3-A231.2-M85 et NQ 2624-120)

Pavage d’asphalte : On l’aime pour son coût peu élevé.  Bien que plus sobre que le pavé uni, l’asphalte offre une allure classique et s’intègre facilement à tout type de paysage (et les taches d’essence et d’huile se font plus discrètes). Il est la solution la plus populaire et la moins coûteuse. On peut aussi penser à l’asphalte pour les passages piétonniers et les aires de repos.  Grâce à sa flexibilité, l’asphalte peut offrir une durée de vie de 10 à 15 ans. L’asphalte requiert peu d’entretien, mais pour en prolonger la vie, il est recommandé de réparer les fissures dès qu’elles apparaissent en appliquant un traitement adéquat tous les 2 ou 3 ans.

Béton: On aime la durabilité du béton. Certains bétons dureront jusqu’à 30 ans.  Le coût est cependant plus élevé que l’asphalte (environ 2 X plus élevé). Il offre également quelques possibilités de fini (lisse, texturés, estampé, etc.).


Laissez-nous un commentaire!

2 commentaires … Lisez-nous et suivez-nous

  1. Jade Brunet

    Chez nous, notre parking est détruit et nous avons besoin de le remplacer. Merci pour cet article à propos de l’asphalte et du béton. Je ne savais pas que les taches d’essence et d’huile étaient plus discrètes avec du pavage d’asphalte. C’est bon de savoir parce que mon mari aime travailler avec les voitures. Merci encore pour ces informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *