Dispositif de sécurité pour chauffe eau

De nombreuses installations de chauffages sont désormais en expansion dans chaque foyer selon le choix du ménage ou du conseil d’un spécialiste de chauffage après un diagnostic de performance énergétique. Ces types de chauffage s’orientent dans la majorité des cas dans les énergies renouvelables comme le poêle à bois, las panneaux solaires photovoltaïques, la géothermie, etc. tous tendant vers le même objectif qui est d’assurer la convivialité d’une maison. Ils offrent en même temps la joie de profiter de l’eau chaude sanitaire, sauf que la plupart des ménages ne pensent pas souvent à leur sécurité vis-à-vis de leur chauffe-eau, mais se contentent tout simplement de l’économie d’énergie qu’offrent les énergies renouvelables citées ci-dessus.

Sécuriser votre habitation

Afin de prévoir tout dégât éventuel en cas de suppression de la cuve, le « Groupe de sécurité chauffe-eau » est primordial pour assurer la sécurité de votre logement, notamment les salles de bain dans lesquelles on utilise fréquemment de l’eau chaude. Installé au-dessus du chauffe-eau sur l’arrivée d’eau froide et alimente le ballon en partie bas : Il a été conçu pour protéger un appareil hydraulique et très souvent un appareil de production d’eau chaude d’une éventuelle explosion et les éventuelles conséquences de cette dernière pour les occupants du logement ou de la maison, car des excès de pression peuvent avoir lieu. Il est constitué d’un robinet d’arrêt incorporé au groupe de sécurité qui dissocie le circuit d’eau froide du ballon électrique et empêche, grâce à un clapet antiretour, le passage de l’eau chaude dans le circuit d’eau froide. C’est grâce à ce dispositif que la vidange d’un chauffe-eau est possible.

Son entretien

Quand le ballon se chauffe, le groupe de sécurité fuit quotidiennement, cependant, un entretien s’avère nécessaire. Il est préférable pour ce dispositif de l’entretenir une fois par mois en fermant son robinet d’arrêt et ouvrir la purge par l’intermédiaire du bouton de manœuvre de la soupape et en ouvrant au maximum le robinet d’eau chaude de l’habitation pour laisser évacuer plusieurs litres d’eau. Quand tout cela sera fait, on peut fermer la purge les robinets d’eau chaude et ouvrir le robinet d’arrêt du groupe.

Le groupe de sécurité est un dispositif que l’on n’achète pas tous les jours, mais peut être remplacé tous les cinq ans environ ou avant si une anomalie est constatée.


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *