Récupérateur d’eau de pluie : quelques idées de systèmes à installer chez soi

La collecte d’eau de pluie est actuellement l’une des méthodes les plus utilisées pour réduire la consommation d’eau d’un logement. En effet, avec la hausse du prix du m³, les familles sont nombreuses à adopter cette technique qui leur permet de réduire considérablement leur facture d’eau, mais également d’adopter les bonnes pratiques en matière d’écologie et de développement durable. Une fois récupérée, l’eau de pluie va servir à approvisionner les équipements ménagers utilisés pour la lessive, le bain, les toilettes ou encore l’arrosage du jardin. Bien sûr, pour que ce système très économique puisse bien fonctionner, l’habitation devra être dotée d’un bon récupérateur. Voici quelques idées de systèmes à mettre en place.

Un dispositif de collecte enterré

Puisqu’un récupérateur d’eau de pluie peut très vite devenir encombrant dans un petit espace, un système de collecte enterré sera une idée très astucieuse. Le réservoir sera installé sous terre et connecté aux gouttières et aux drains grâce à des tuyaux collecteurs. Différents types de citernes et contenants sont aujourd’hui disponibles sur le marché. Cependant, puisque le sol a la capacité de changer de texture selon la saison, une bâche à eau souple sera certainement plus intéressante qu’une structure rigide (qui peut facilement se fissurer sous l’effet de la pression).

Afin de mieux répondre aux besoins des foyers, les réservoirs souples existent aujourd’hui en des modèles à grande capacité de stockage pouvant aller jusqu’à 5 000 litres (1320 gallons). En outre, le matériau de fabrication utilisé est une toile recyclable qui rassurera sûrement les utilisateurs soucieux du respect de l’environnement.

En revenant sur le dispositif enterré, une question revient souvent sur les forums : comment acheminer l’eau pluviale collectée pour qu’elle puisse alimenter l’habitation ? Selon les professionnels, le plus simple est d’équiper le récupérateur d’une pompe reliée aux équipements ménagers. Le robinet d’extérieur ou le système d’irrigation du jardin, lui, peut directement être branché au collecteur.

D’autres modèles de collecteurs innovants

S’il y a assez d’espace disponible à l’extérieur de la maison, d’autres modèles de récupérateurs peuvent être installés selon la configuration et le type de logement. Un collecteur mural sera plus intéressant pour une maison individuelle. Le système peut être directement installé au niveau des descentes de gouttière et pourra accueillir une grande quantité d’eau pluviale. Ici encore, les propriétaires peuvent opter pour une citerne ou un réservoir souple. Dans le cas où le logement est un appartement, une petite colonne souple sera plus pratique.

Pour ceux qui disposent d’une grande résidence, les murs et clôtures aquatiques sont des équipements parfaitement adaptés. Les supports de stockage pourront être installés de manière à délimiter le jardin pour un effet encore plus décoratif. Bien sûr, la pose d’une citerne de grandes dimensions est généralement sujette à diverses normes. Les propriétaires sont d’ailleurs tenus de se renseigner auprès des autorités municipales locales afin d’en savoir un peu plus sur les règles en vigueur. Il se peut, en effet, qu’ils aient besoin d’équiper leur récupérateur d’un surpresseur ou d’un système d’évacuation relié au réseau communal.


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *