Entrevue : Comment choisir son appareil de chauffage

chauffage

 

Entrevue avec:

Sebastien GroulxSébastien Groulx

Directeur, Produits résidentiels

Le Groupe Master

 Sébastien Groulx cumule plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la distribution de produits de climatisation et de chauffage. Il est diplômé en mécanique du bâtiment et a  développé ses compétences en gestion au HEC et à l’ÉTS. Il a débuté sa carrière en occupant des postes de représentant technique et s’est joint à l’équipe du Groupe Master en 2006 en tant que représentant technique externe. Depuis 2009, il occupe le poste de directeur de produits pour la division résidentielle, poste qui lui a été attribué grâce à ses vastes connaissances des produits, du marché et des technologies.

Q1. Quels critères faut-il prendre en compte lors du choix d’un système de chauffage?

Les critères les plus importants à considérer sont l’efficacité énergétique et la source d’énergie.

 

Q2. Pouvez-vous détailler chaque critère?

Premièrement, il faut évaluer l’efficacité énergétique de l’appareil. Pour y arriver, on consulte la fiche technique des appareils qui contient les cotes relatives à l’efficacité : le SEER (TRÉS en français), qui indique le taux de rendement énergétique saisonnier en climatisation, le HSPF (CPSC en français), qui indique le ratio de performance saisonnier en période de chauffage ainsi que l’EER, qui indique l’efficacité frigorifique en mode climatisation. Plus la valeur est élevée, plus l’appareil est éconergétique. Idéalement il faut rechercher des produits portant la certification ENERGY STAR.

Autres éléments à examiner concernant l’efficacité énergétique : les plages d’opération en chauffage et en climatisation.

En ce qui concerne la source d’énergie, il y a des systèmes au gaz naturel, au propane, à l’électricité et à l’huile. Le choix de la source d’énergie dépend beaucoup de ce qui est disponible dans votre région.

Le choix du modèle dépend du type de maison et du type de système. Au Québec par exemple, la plupart des résidences sont chauffées avec des systèmes à plinthes électriques : les systèmes sans conduits sont alors idéaux pour ces applications. Cependant, il est aussi possible d’y installer un système avec conduits de ventilation:

Si la résidence a déjà des conduits de ventilation il faut s’assurer que le système est adaptable aux conduits existants pour avoir le maximum de performance.

L’installation d’un système de chauffage ou de climatisation doit absolument être faite par un entrepreneur qualifié et certifié.

 

Q3. Devrait-on choisir le gaz, l’électricité ou la géothermie? Pourquoi?

La géothermie est plus avantageuse pour une grande maison, parce que c’est un système plus coûteux à installer. La géothermie est hautement éconergétique. Le retour sur investissement est donc très, très intéressant quand il y a une grande superficie à chauffer.

Le coût de l’électricité est très bas au Québec. De plus, l’électricité est disponible partout. Ces deux facteurs font que la plupart des Québécois choisissent l’électricité comme source d’énergie.

Le gaz naturel n’est malheureusement pas disponible partout. Le choix devient une question d’offre, car le gaz naturel est plus intéressant pour une maison. Les appareils sont très efficaces, à très haut rendement. Le coût du gaz naturel est similaire à celui de l’électricité, c’est-à-dire assez bas.

À l’égard du propane, les systèmes de chauffage au propane utilisent les mêmes technologies que les systèmes au gaz naturel, mais le propane coûte plus cher. Cela reste toutefois une option pour ceux qui aimeraient chauffer au gaz, mais qui n’ont pas accès au gaz naturel.

 

Q4. Quel type de chauffage pour quel type d’usage?

Le choix du type de chauffage est déterminé par le type de maison, mais surtout par l’offre de la source d’énergie. Les principaux types de maisons au Québec sont le condo, le jumelé et la maison unifamiliale. La superficie à chauffer détermine la rentabilité des installations. S’agit-il d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire? On ne choisit pas nécessairement le même type de chauffage pour une résidence secondaire qui est moins occupée qu’une résidence principale. Pour le chalet, on a besoin d’élever la température rapidement à son arrivée, par exemple.


Laissez-nous un commentaire!

Aucun commentaire … Lisez-nous et suivez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *